• L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30

Tutorial : Multiboxing pour les nuls

Au travers de ce tutoriel, je vais tenter de vous présenter les bases pour devenir un "parfait Multiboxeur".

Une fois ces bases assimilées, vous pourrez dès lors évoluer de vous même ou vous intéresser à d'autres notions plus pointues présentées sur ile-avalon.com et le forum dual-boxing.fr.

Dans ce tutoriel, nous traiterons un cas de triboxing. Ce choix nous permettra de toucher tous les domaines possibles du multiboxing. Bien évidemment on aurait pu prendre que deux personnages, mais cela ne m'aurais pas permis de traiter certains sujets comme la mise en forme des fenêtres de jeu, ou cinq personnages mais là j'ai un peu peur de vous perdre trop vite. J'ai donc opté pour trois personnages, une fois que vous maîtriserez le contrôle de ces trois avatars vous pourrez à loisir passer à plus ou moins si cela vous chante...

De plus, notre triboxing se fera sur un seul PC. On utilisera AutHotKey pour se qui est de cloner les touches de notre clavier. Il se peut que vous envisagiez de passer à deux PC, mais si vous ne connaissez rien au multiboxing commencez déjà par le plus facile : 1 PC, 3 Comptes. Une fois que vous aurez compris comment fonctionne un multiboxing en mono-PC, vous serez formé à passer à un multiboxing multi-PC.

Côté matériel, je pourrai vous parler du n52 et G15 que j'utilise, mais le multiboxeur débutant n'a pas ce matériel. On va considérer que l'on a qu'un seul PC avec sa souris et son clavier standards. Par contre il vous faudra deux écrans et une carte vidéo capable de gérer deux écrans en même temps, c'est un minimum pour pouvoir prétendre faire du multiboxing.

Voila qui est terminé pour le blabla d'introduction, il est temps de passer au vif du sujet...

Sommaire

  • Achat des comptes de jeu supplémentaires
  • Installation
  • Optimisation de l'affichage
  • Optimisation du processeur
  • Choix des classes
  • AddOns
  • Outil de clonage des touches
  • Nos premiers pas avec AutoHotKey
  • Avance esclave !
  • Il est temps de DPS !
  • Heal ! Heal ! Mais Heaaaal !!!
  • Bien répartir ses actions
  • Quêtes, looting, l'aventure est en marche !
  • Un Multiboxeur est né...
  • Foire aux Questions

Sommaire de l'Annexes au tutorial sur le multiboxing

  • Code du multi-fenêtrage
  • Scripts complémentaires

Achat des comptes de jeu supplémentaires

Bien évidemment, avant même d'envisager de faire du multiboxing, il vous faudra plusieurs comptes de jeu.

Vous pouvez débuter avec des comptes d'essai de 10 jours, cela vous permettra déjà de voir si vous accrochez ou non à cette façon de jouer. Vous pouvez aussi emprunter le compte de votre frère si cela vous chante, mais gardez à l'esprit que le prêt de compte n'est pas toléré par Blizzard et que cela peut vous causer quelques problèmes à vous et votre frangin.

Si vous devez créer de nouveaux comptes, pensez à la formule de parrainage de Blizzard, cela vous permettra de bénéficier des divers bonus d'XPx3, mois gratuit, monture 100% pour l'un de vos personnage, etc.

Une fois la période des 10 jours d'essai terminée, il vous faudra acquérir les licences de jeu, pour cela pas d'autre choix que d'acheter un exemplaire de World of Warcraft et éventuellement ses extensions si vous voulez aller au delà du niveau 60, profiter des Draënies et Elfes de Sang, voir du Chevalier de la Mort. Dites-vous que dans un premier temps, tous cela n'est peut-être pas une nécessité. Commencez avec juste les licences du jeu de base, voir wow+bc dans son édition "cakebox".

Le Multiboxing nécessite donc un budget, relativement élevé lors de son lancement, puis régulier ensuite pour continuer. Plus vous aurez de personnages à gérer et plus ce budget sera élevé. Evaluez bien vos limites budgétaire avant de vous lancer, se serait dommage de partir sur cinq compte et de ne pas pouvoir les assumer 3 ou 4 mois plus tard. Au pire, commencez avec deux comptes, et si vous pouvez vous le permettre passez à trois, quatre voir cinq comptes.

Enfin, établissez l'ensemble de vos comptes à votre nom, cela vous sera bien utile si plus tard vous voulez procéder à des transferts de personnages. D'ailleurs, pensez a regrouper l'ensemble de vos compte sous un seul et même compte Battle.net.

Attention, je ne vous garanti pas qu'il soit toujours possible de s'auto-parrainer si les comptes parrainés sont regroupés sous le même compte Battle.net. A l'époque où j'ai parrainé deux de mes comptes, le système Battle.net n'était pas encore en place.

Installation

Il est préférable de prévoir un dossier de jeu par compte, il vous faudra donc dupliquer votre dossier World of Warcraft autant de fois que vous aurez de compte de jeu, puis créer un raccourci pour chacun.

Idéalement, il est conseillé de ne pas mettre le dossier du main sur le même dossier de ses assistants. Si vous avez plusieurs disque dur dans votre PC, il peut être judicieux de placer les dossiers de vos assist sur un disque différent de celui du main.

Notez que cette remarque ne concerne que les disques physiques. Si votre PC n'a qu'un seul disque partagé cela ne sert à rien de placer vos dossiers sur des disques différents (Cf. Remarque importante sur les disques "partagés" dans le dossier sur les liens symboliques).

Enfin, si vous avez Vista et plusieurs disques dur, vous pouvez créer des liens symboliques plutôt que de dupliquer l'ensemble des dossiers de jeu. Mais cela ne relève plus du niveau du débutant, quoi qu'il en soit vous pouvez toujours consulter le dossier sur les liens symboliques.

Optimisation de l'affichage

Vos assists nos pas besoin d'avoir une résolution trop élevée, paramétrez les au strict minimum et utilisez une résolution telle que le 1024x768 qui leur suffit amplement. Pour le main par contre, adaptez la résolution et le niveau graphique en fonction de vos préférences. Pensez quand même que vous allez devoir afficher plusieurs fenêtres de jeu en même temps, si votre PC n'est pas un foudre de guerre évitez de pousser le niveau graphique trop haut.

Notez que l'ensemble de vos fenêtre de jeu devront être en mode fenêtré, pensez à activer cette option sur chaque compte. Cette option est indispensable pour pour procéder à une mise en forme de vos fenêtre de jeu (Sujet traité plus tard).

Optimisation du processeur

De nos jour, il n'est pas rare d'avoir un Dual Core, voir un Quad.

De base, World of Warcraft gère les Core 2 Duo, mais si vous avez un Core 2 Quad je vous conseille de consulter le dossier sur le Partage des cores d'un processeur multicore. Vous y apprendrez comment permettre à World of Warcraft d'exploiter le mieux possible les différents cores de votre processeur.

Dans une stratégie Quad de triboxing, je vous conseille le paramétrage suivant :

  • Masque N°3 pour le Main
  • Masque N°4 pour les assists 1 et 2

Le choix des classes

De base, je dirais que l'on peut multiboxer avec tout et n'importe quoi, mais faut savoir être raisonnable. Quand on débute, il n'est guère conseillé de diversifier les classes, tout comme il n'est guère conseillé d'avoir trop de classes de corps à corps dont le déplacement est bien plus difficile à gérer que celui des classes à distance.

Chaque classe a ses aventages et contraintes.

Par exemple les classes de corps à corps sont peut adaptées au multiboxing car il vous sera difficile de positionner correctement tous vos personnages. Généralement seul le main peut être une classe de corps à corps, les assistants eux sont des classes à distance (Caster, chasseur et/ou Healer).

Il peut être judicieux de prévoir un soigneur dans le groupe, soit un pur-soigneur comme le paladin ou prêtre sacré, soit un hybride comme un druide ou un chaman.

Vous pouvez diversifier les classes, prendre par exemple un paladin accompagné d'un mage et d'un chaman. Mais dites-vous que plus vous diversifiez les classes et plus cela va vous compliquer l'existence en terme de macros, suivit de certaines quêtes, etc.

Idéalement, je vous encourage à débuter avec 3 chamans. Le chaman étant la classe la plus polyvalente elle s'avère parfaite pour une première expérience.

Bien évidemment, vous pouvez prendre d'autres classes, mais dans la suite de ce tutoriel je partirai du principe que vous aurez choisi 3 chamans...

AddOns

Dans un premier temps, je vous déconseillerai de prendre trop d'addons. Contentez-vous du strict nécessaire.

Il vous faut un addon pour Multiboxeur, il en existe trois :

Ces addons vous permettent d'automatiser certaines actions d'usage courant, comme accepter une invitation au groupe, le /follow automatique du main, etc.

Des trois addons, je vous recommande Jamba, c'est le plus complet des trois, et vous déconseille twoboxtoolkit, c'est celui avec lequel j'ai débuté et c'est finalement le moins bon des trois.

Généralement, vos assistants ne sont là que pour vous suivre, ils n'ont donc pas besoin d'une flopée d'Addon. Inutile de leur coller toute votre panoplie d'addons que vous utilisez habituellement sur le main. Pour le main, prévoyez éventuellement un assistant de soins tel que Grid, et un assistant de Décurse tel que Decursive, en supposant bien évidemment que votre main en ai l'usage... Un addon de contrôle des dégâts peut s'avérer utile aussi, tel que Damage recount, ce dernier vous permettra de mesurer l'efficacité de vos différents personnages et de vous assurer qu'il n'y en a pas un qui se démarque trop des autres (En bien, ou en mal).

Outil de clonage des touches

Dernière étape avant de passer à plus sérieux, l'outil de clonage des touches. Il en existe plusieurs, mais on va opter pour AutoHotKey. Déjà parce que c'est celui que j'utilise et qu'il m'est donc plus facile d'en parler, mais aussi parce qu'il permet de tout faire : Que ce soit la mise en forme des fenêtres de jeu, que le clonage des touches en lui-même.

Notez qu'AutoHotKey ne fonctionne pas en réseau, si un jour vous décidez de passer à du multiboxing sur plusieurs PC il vous faudra utiliser un autre outil.

Quoi qu'il en soit, nous n'en sommes pas encore à parler de plusieurs PC, téléchargez AutoHotKey et passez à la suite...

Nos premiers pas avec AutoHotKey

Il est temps maintenant de s'occuper un peu de nos avatars, et de les faire agir ensemble. La première étape va consister à cloner notre première touche : La touche de Saut !

Lancez vos trois compte de jeu, dans un premier temps placer la fenêtre de votre main sur votre écran principal et celles de vos assists sur l'écran secondaire.

Ensuite, dans un dossier temporaire ou même directement sur votre bureau, créez un fichier AutoHotKey. Ce dernier doit avoir l'extension AHK, appellez le par exemple "test.ahk", puis effectuez un clique droit sur ce fichier et choisissez l'option "Edit Script", cela va vous ouvrir votre fichier avec un éditeur de texte comme NodePad.

Il est possible que le fichier comporte déjà du code, tout dépendra de la façon dont vous avez créé le fichier. Si c'est le cas, effacez ce code car on va le remplace par notre code de clonage de touche.

A compter de maintenant, il va falloir être très strict dans ce qui va suivre.

La toute première instruction de notre script va être :

WinGet, wowid, List, World of Warcraft

Cette dernière permet à AutoHotKey de récupérer chaque fenêtre de World of Warcraft et d'y associer une variable. Vu que nous avons trois fenêtres, elles seront donc identifiées par les variables wowid1, wowid2 et wowid3. Le nom des variables est définit par le deuxième paramètre de l'instruction WinGet, je l'ai souligné dans le code ci-dessus afin de le mettre en évidence.

Remarquez au passage que plus tôt dans le tutoriel je vous ai donné pour instruction de mettre vos fenêtre de jeu en mode fenêtré. C'est indispensable car sans cela AutoHotKey ne parvient pas à retrouver les fenêtres et du coup notre script ne fonctionnera pas...

La seconde instruction va être :

#IfWinActive, World of Warcraft

Cette instruction est importante, car elle va informer AutoHotKey que tout le script qui suivra ne concerne que World of Warcraft. Sans elle votre script fonctionnerait sur n'importe qu'elle application.

Il est maintenant temps de cloner notre touche de saut.
Pour cela, utilisons le script qui suit :

space::
KeyWait, space, D
{
 ControlSend,, {space}, ahk_id %wowid1%
 ControlSend,, {space}, ahk_id %wowid2%
 ControlSend,, {space}, ahk_id %wowid3%
}
return

Prenons quelques minutes pour décortiquer ce que l'on vient d'ajouter à notre script...

space:: désigne la touche, ou la combinaison de touche attendu, ici on attend la touche espace.

Certaines touches comme l'espace on un nom pré-défini (space). D'autres touches comme la touche "1" du clavier est simplement identifiée par le et commerciale (Le caractère "&"). Vous pouvez retrouver une liste des touches qui ont un nom pré-définit sur le site d'AutoHotKey, mais sachez qu'on y reviendra plus tard...

Il est aussi possible d'attendre une combinaison de touche, par exemple CTRL+1. Les touches CTRL, ALT et SHIFT ont une identification propre, "^" pour le CTRL, "!" pour ALT et "+" pour le SHIFT. L'utilisation est toute simple puisqu'on va combiner les deux touches, exemple CTRL+1 deviendra "^&".

Enfin, sachez que l'instruction "space::" s'avère bloquante. C'est à dire qu'elle ne laisse pas passer la touche espace si vous ne lui en donnez pas l'ordre.

Il y a deux méthode pour laisser passer une touche. Soit vous la précédez du caractère tidle ("~") et au lieu d'écrire "space::" vous écrirez "~space::". Soit vous traitez la touche via l'instruction ControlSend dont on va parler un peu plus loin.

KeyWait, space, D permet de définir une contrainte sur l'instant où l'on veut que le script associé à notre touche soit exécuté.

Ainsi on va dire à AutoHotKey d'attendre que la touche Espace soit pressée ou relâchée pour passer à la suite. L'état de la touche est définit par le dernier paramètre, ici D équivaut à DOWN, soit pressé. On attend donc que la touche Espace soit pressée. Si on veut attendre qu'elle soit relâchée, il faut remplacer le D par L ou ne pas mettre de paramètre du tout (Ecrivez alors "KeyWait, space").

L'usage de l'instruction KeyWait n'est pas indispensable. Mais côté optimisation de votre script il peut être judicieux de demander l'exécution de ce dernier dès que la touche est pressée afin d'éviter une courte latence du fait que le script va attendre que vous ne relâchiez votre touche.

Dans le cadre de touches combinées ne mettez pas d'instruction KeyWait, ou mettez en une sur la touche associée à la touche de fonction. Par exemple pour un CTRL+1 vous placerez le KeyWait sur le 1 (Mais pas sur le CTRL et encore moins sur CTRL+1 qui ne fonctionne pas).

Enfin l'instruction ControlSend nous permet de cloner notre touche. On va donc dire à AutoHotKet de dispatcher notre touche d'espacement sur chaque fenêtre de World of Warcraft. Ainsi, en une seule pression de la touche d'espace on aura effectué une pression de l'espace sur chaque fenêtre de jeu.

De la commande ControlSend vous devez retenir les points suivants :

Le premier paramètre est vide, se n'est donc pas un bug d'avoir deux virgules qui se suivent :-)

Le second paramètre correspond à la touche, ou la combinaison de touches, à cloner. Ici on clone la touche space. Ayez toujours pour habitude de mettre chaque touche entre accolades. On traitera plus tard le cas de la combinaison de touches.

Enfin, le dernier paramètre désigne l'identificateur de la fenêtre sur laquelle on doit cloner la touche. On retrouve ici nos variables wowid1, wowid2 et wowid3 que l'on a créées en tout début de script.

Au final, notre script complet donne :

WinGet, wowid, List, World of Warcraft

#IfWinActive, World of Warcraft

space::
KeyWait, space, D
{
 ControlSend,, {space}, ahk_id %wowid1%
 ControlSend,, {space}, ahk_id %wowid2%
 ControlSend,, {space}, ahk_id %wowid3%
}
return

Sauvegardez votre fichier test.ahk puis fermez le. Effectuez un clique droit sur ce dernier et choisissez l'option "Run Script".

Passez sur la fenêtre de jeu de votre main, appuyez sur la touche d'espace, et... Oh! C'est magique :-)

Avance esclave !

Maintenant que l'on sait comment sauter, il va falloir dire à nos avatars de se déplacer.

La question qui revient souvent, c'est comment cloner une touche de déplacement. L'erreur du multiboxeur débutant est de croire que l'on va pouvoir déplacer tous nos personnages en même temps et bien évidemment dans la même direction.

On peut très bien cloner les touches de déplacement. Le problème est qu'avec la latence du jeu il va petit-à-petit se créer un décalage entre le déplacement de notre main et celui de ses assistants. Ainsi, pendant que votre main ira dans une direction, vos assistant eux en suivront une légèrement différente et ils vont se séparer.

Alors ?

Comment procéder ?

Et bien on va tout simplement dire à nos assistant de suivre votre main, et pour cela la macro /follow va nous être bien utile.

Sur chaque assistant créez la macro qui suit :

/target NOM_DE_VOTRE_MAIN
/follow

Placez cette macro dans votre barre de touches. Par exemple sur la touche 1 (Raccourcis "&"). Puis ouvrez votre fichier test.ahk afin d'y ajouter le script suivant :

&::
KeyWait, &, D
{
 ControlSend,, {&}, ahk_id %wowid1%
 ControlSend,, {&}, ahk_id %wowid2%
 ControlSend,, {&}, ahk_id %wowid3%
}
return

Sauvez et fermez votre script. Exécutez le (Répondez OUI à la boîte de dialogue qui vous demande si vous voulez remplacer le script en cours d'exécution par le nouveau). Puis passez sur la fenêtre de votre main, appuyez sur la touche 1 de votre clavier et admirez vos assistants vous suivre comme de véritables petits chiens.

C'est bien beau, mais ils n'arrêtent pas de me suivre maintenant ?

La question maintenant est de se demander comment on va casser ce /follow ? Or la seule solution est de dire à vos assistants d'effectuer un mouvement, comme un pas en arrière. On va donc maintenant cloner des touches de déplacements pour contrôler les assistants et le main.

Pour cela, il va falloir se définir la règle suivante : Le main se déplace seul via les touches fléchées ! Il vous faudra donc aller dans sa fenêtre de jeu afin de lui associer les raccourcis qui vont bien. Ensuite, on va associer les touches du pavé numérique au déplacement du groupe au complet. Pour cela il nous faudra définir les touches de raccourci dans chaque fenêtre de jeu (Main et Assistant), puis compléter votre script AutoHotKey avec le code suivant :

Numpad2::
KeyWait, Numpad2, D
{
 ControlSend,, {Numpad2 down}, ahk_id %wowid1%
 ControlSend,, {Numpad2 down}, ahk_id %wowid2%
 ControlSend,, {Numpad2 down}, ahk_id %wowid3%
 
 KeyWait, Numpad2, L
 {
  ControlSend,, {Numpad2 up}, ahk_id %wowid1%
  ControlSend,, {Numpad2 up}, ahk_id %wowid2%
  ControlSend,, {Numpad2 up}, ahk_id %wowid3%
 }
}
return

Vous remarquerez que ce script est un peu plus complet que celui du clonage de la touche espace. En fait on gère les deux état de la touche de déplacement : L'état pressé qui informe AutoHotKey qu'il doit simuler la pression de la touche. Et l'état relâché qui informe AutoHotKey qu'il doit simuler le relâchement de la touche.

Je vous ai fait le code pour la touche 2 du pavé numérique. Je pense qu'ici vous en savez assez pour être capable de compléter le code pour les autres touches du pavé numérique. Une fois le script terminé, exécutez le une fois de plus et voyez si vous pouvez casser le /follow en donnant l'ordre à votre groupe de reculer via la touche 2 du pavé numérique.

Cela marche ?

Parfait !
Maintenant vous avez une touche pour donner l'ordre à votre groupe de suivre votre main et des touches pour déplacer tout le groupe en gardant à l'esprit que ces touches ne sont qu'à usage exceptionnel, car le déplacement ne sera pas parfait en raison de la latence.

Il est temps de DPS !

Notre groupe étant en mesure de suivre son main, il est temps pour lui de passer à plus sérieux : Combattre !

Si vous avez suivit mon conseil d'opter pour des chamans, vous devriez avoir le sort d'Eclair de disponible.

Dans la barre d'action de votre main, au niveau de la touche 2, placez le sort d'Eclair. Dans celle de vos assists, placez la macro qui suit :

/assist NOM_DE_VOTRE_MAIN
/cast Eclair

Modifiez votre script AutoHotKey afin de cloner la touche 2, procédez comme pour la touche 1 du clavier. Attention n'oubliez pas que ces touches sont désignées par "&" et "é".

Vous y êtes arrivé ?

Allez, voici le code à ajouter, mais c'est la dernière fois, après vous devez être capable de le faire par vous même :

é::
KeyWait, é, D
{
 ControlSend,, {é}, ahk_id %wowid1%
 ControlSend,, {é}, ahk_id %wowid2%
 ControlSend,, {é}, ahk_id %wowid3%
}
return

Bien évidemment, via la macro que l'on a créé pour nos assistant, on les a liés à notre main et ils n'auront pas d'autre choix que de ne jouer qu'en compagnie du main. Il est parfaitement possible de créer des macro plus avancées qui permettront à vos assistants de jouer avec n'importe lequel de vos personnages, voir de jouer en solo. Mais cela fait l'objet d'un autre tutorial je vous laisse donc découvrir comment procéder par vous-même (Cf. Macros "universelles").

Heal ! Heal ! Mais Heaaaal !!!

Si je vous ai conseillé des chamans, ce n'est pas uniquement pour faire mumuse avec des Eclairs. Il peut être utile de se soigner de temps en temps.

La notion de soins est légèrement différente que celle du DPS. Quand on DPS, il suffit d'assister le main et de tirer sur la même cible. Par contre quand on veut soigner, il faut bien évidement soigner la bonne personne.

Généralement, la personne à soigner est celle qui a l'aggro. On va donc créer une macro de soins sur le tank et associer cette macro à notre touche 3 de la barre d'actions :

/assist NOM_DE_VOTRE_MAIN
/cast [target=targettarget, exists, help] Vague de guérison

Là encore, la macro de soins peut-être bien plus évoluée que celle que je viens de vous donner et va aussi dépendre de la place de votre soigneur au sein de votre groupe. Je vous renvois à la lecture du tutorial sur le Soigneur en Multiboxing pour plus d'informations.

Pour ce qui est du clonage de la touche 3, c'est à dire le caractère des doubles cottes (Ou guillemets) dans AutoHotKey, là je vous laisse le soins de trouver par vous même. Il est temps de voir si vous avez compris...

Bien répartir ses actions

Fort bien, maintenant que vos chamans savent se déplacer, DPS et se soigner, il va être question de vous organiser au mieux pour être le plus performant possible.

Tant que vos chamans en sont au stade des quêtes, faire du multiboxing s'avère relativement facile. En gros cela se résume à cibler un mob, le tuer, ramasser son loot, passer au suivant, et ainsi de suite.

Pourtant, il va bien falloir passer à plus sérieux comme entrer dans une instance ou un champ de bataille, ou pourquoi pas un arène.

A compter du moment où vous vous trouvez dans une situation qui requière plus que du simple mono-touche-DPS et que les notions de soins et d'aggro entrent en jeu, il va falloir apprendre à répartir les tâches sur l'ensemble de vos avatars.

Ainsi, pendant que deux chamans vont DPS, le troisième va soigner le tank...

On parle alors de répartition des actions.

Sauf que que répartir des actions ne consiste pas à associer n'importe quelle touche de DPS avec n'importe qu'elle autre touche de soins. Il faut faire attention au temps d'incantation de vos sorts, de leur temps de recharge et même du coût en mana.

Toutes ces notions, vous les apprendrez sur le tas en jouant vos Chamans.
Mais je peux déjà vous donner quelques indices :

Le temps d'incantation

Evitez d'associer des sorts dont le temps d'incantation comporte un trop grand écart. Par exemple évitez d'associer un Horion qui est un instantané avec une Vague de guérison qui a un temps de cast de 3sec (2.5sec si vous l'avez amélioré).

Et si vous venez à associer des sorts au temps d'incantation trop différents, arrangez-vous pour que votre main ait le temps le plus long. Car c'est surtout son écran que vous allez constamment surveiller. C'est donc lui qui va vous dire quand le groupe est prêt ou non à lancer le sort suivant.

Les cooldown

Comme pour le temps d'incantation, mélanger des sorts de cooldown différent peut vite entraîner une perte d'optimisation. Donc là encore essayez d'avoir des sorts de cooldown qui sont proches, et d'associer le cooldown le plus élevé à votre main.

La mana

Pensez que vos chaman vont évoluer constamment ensemble, ils auront un équipement relativement similaire et donc la même quantité de mana. Il est donc préférable d'éviter qu'un chaman ne dépense constamment plus de mana que les autres, sinon il sera OOM avant le reste du groupe.

Pour éviter ce genre de problème, soit vous vous arrangez pour que les sorts qui sont associés coutent autant en mana, soit vous dupliquez votre association et vous alternez les rôles.

Exemple :

Vous décidez que pour la touche 4 de votre clavier, votre premier assistant lance un Eclair pendant que le second assistant lui lance une Vague de Guérison. Le problème est que la Vague de Guérison coute trois fois plus de mana que l'Eclair. Donc si vous spammez la touche 4 votre deuxième assistant sera OOM avant même que le premier n'ai terminé son premier tiers de mana.

Pour éviter cette situation, vous allez créer une deuxième touche (La touche 5) qui fait exactement la même chose. Sauf que vous inversez les rôles, c'est à dire que cette fois c'est le premier assistant qui lance la Vague de guérison et le second assistant qui se charge de l'Eclair.

Ensuite, au lieu de ne spammer que la touche 4, vous alternez entre les touches 4 et 5. Ainsi la mana de vos deux assistants va s'équilibrer.

Quêtes, looting, l'aventure est en marche !

Vous êtes maintenant fin prêt à partir à l'aventure, enfin presque, car il vous faut positionner vos fenêtres de jeu, mais je garde cela pour la fin.

Vos macros en place, vos touches clonées, il ne reste plus qu'à vous lancer vers le premier PNJ afin d'acquérir votre première quête. Et là ! Un nouveau problème se pose...

Votre main peut sans dificulter parler au PNJ, prendre la quête, jusque là tout va bien. Mais qu'en est-t-il des assistants ?

Jusqu'à présent, il n'existait pas d'autres méthodes que de passer sur l'écran de chaque assistant afin de lui dire de parler au PNJ et de prendre la quête. Ce qui était dès plus contraignant. Pareil lorsqu'il s'agissait de ramasser un loot sur un corps (Bonjour la galère pour les quêtes de ramassage).

Depuis WolTK, Blizzard a rajouté de nouveaux raccourcis claviers, dont celui d'interagir avec la cible, cela va grandement nous simplifier la vie puisqu'il suffit de cloner cette touche pour donner l'ordre à vos assistant d'interagir avec la cible du main.

Sauf qu'on parle ici de raccourci interne au jeu, et non plus de macros.

L'astuce consiste donc à définir trois nouvelles touches que l'on va cloner, personnellement j'ai cloné les touches F1, F2 et F3 pour cette usage et j'ai associé la règle suivant :

F1, cible le party1 (Premier membre du groupe).
F2, assiste ma cible.
F3, interagit avec ma cible.

Ensuite, la méthode est simple : Dites à vos assistant de cibler le main en appuyant sur la touche F1. Puis dites à votre main de cible le PNJ, ou le corps à looter (Cliquez dessus). Enfin, appuyez successivement sur les touches F2 et F3. Vos assistants vont alors cibler la cible du main puis interagir avec le PNJ ou le corps.

Notez que les touches F1 et F2 aurait pus être regroupées sous la forme d'une macro, mais il est parfois utile de dissocier ces deux actions.

De plus, il existe quelques astuces pour gagner de temps et rendre l'interaction des assistant avec leur environnement plus facile.

Des addons tels que Jamba se chargent d'automatiser en partie le travail d'interaction avec un PNJ. La seule chose qu'il ne peut pas faire c'est débuter la conversation, le reste il s'en charge.

Dès lors où vous aurez mis en place les trois actions pour ordonner à vos assistant d'interagir avec la cible du main, il ne vous restera qu'à poursuivre la conversation avec le PNJ uniquement via le main. Les ordres du main seront alors répercutés sur vos assistants via l'addon.

Rien que cet addon vous fait gagner du temps pour prendre une quête, la rendre, réparer, accepter une quête d'escorte, etc. N'hésitez pas à consulter les différentes options de votre Addon (Jamba) pour voir l'ensemble des possibilités qui sont à votre disposition.

Une autre astuce consiste à prendre la quête avec votre main et à la partager ensuite. Là encore un Jamba se charge d'accepter la quête sur vos assistants sans que vous n'aillez à intervenir.

Reste maintenant la corvée du looting...

Corvée qui n'en est plus vraiment une puisque maintenant on gagne du temps à pouvoir ordonner aux assistants de ramasser un loot en restant sur l'écran du main. La seul contrainte sera de savoir s'il y a un loot ou non sur le corps, là pas d'autre solution que de garder un oeil sur les écrans de vos assistants. Bien qu'il subsiste une petite astuce que j'expose dans le tutorial sur les quêtes et l'xp de groupe.

Un Multiboxeur est né...

Vous savez tout !

Enfin presque...

A compter de maintenant vous êtes en mesure de modifier par vous même votre script, de créer des macros, de les organiser afin d'optimiser au mieux votre groupe. En clair vous être prêt à vous lancer dans l'univers du Multiboxing et à assimiler les tutoriaux plus avancés que vous trouverez sur ile-avalon.com et le forum dual-boxing.fr.

N'hésitez pas à nous faire part de votre évolution et votre expérience :-)

Foire aux Questions

On ne peut terminer un tutorial sans devoir y associer une FaQ. J'ouvre donc celle ci qui sera régulièrement complétée des questions que peuvent se poser les Multiboxeurs débutants.

Les questions les plus pertinentes donneront peut-être même l'occasion de compléter le tutorial ou de l'améliorer.

Q: Puis-je demander à un de mes chamans de lancer plusieurs fois le même sort ?
R: Techniquement OUI, mais la réponse sera NON car cela revient à créer un automatisme, ce qui est hors-chartes.

Annexe

Cf. Tutorial pour débutant (Annexe).