• L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

Tutorial sur le multicible (Target, Focus et Mouseover)

Saviez-vous qu'en jeu vous pouviez gérer jusqu'à trois cibles différentes ?

Une première cible, que l'on qualifiera de "principale" et désignée par la notion de Target. Une seconde cible dite "secondaire" qui sera désignée par la notion de Focus. Enfin, une dernière cible "occasionnelle" qui sera désignée par la notion de Mouseover.

Soit pas moins de trois cibles différentes... Sans compter que suivant votre rôle (Tank, Soigneur ou DPS) et votre façon de jouer, vos addons aussi, la cible dite occasionnelle peut vite devenir la cible principale et inversement. Seule la cible secondaire (focus) garde généralement son statut de base...

Avant même d'expliquer chaque notion, je vais vous donner quelques exemples pour bien comprendre à quoi peut bien vous servir d'avoir jusqu'à trois cibles ?

Le mage et son Sheep : Un mage se doit de pouvoir DPS une cible tout en gardant un oeil sur la cible qu'il a moutonné. Pour cela il a besoin de deux cibles. Une principale, celle qu'il doit DPS. Et une secondaire, celle qu'il doit moutonner.

Un chasseur ou un voleur doit à tout moment pouvoir utiliser son détournement (Ficelle du métier pour le voleur) sur le tank. Là encore, comme le mage, le chasseur et le voleur ont besoin de définir une cible principale (Celle à DPS) et une cible secondaire qui va bénéficier du détournement.

Un soigneur peut en venir à gérer jusqu'à trois cible, c'est en particulier le cas du Chaman restauration qui doit garder un oeil sur la cible à DPS (Même si ce n'est pas sa fonction première de dps le mob, mieux vaut avoir un oeil sur ce dernier) tout en soignant le groupe et en appliquant régulièrement un bouclier de terre sur le tank.

Idem pour le Paladin sacré, comme le chaman restauration il doit pouvoir gérer jusqu'à trois cible. Là encore garder un oeil sur la cible à DPS, soigner le groupe et enfin pouvoir renouveler son Gardien de Lumière sur le tank.

On a parlé des classes de DPS et des Soigneurs, mais qu'en est-il des Tank ?

Et bien eux aussi peuvent en venir à gérer plusieurs cibles, même si c'est une situation plus exceptionnelle pour eux. Par exemple, un chevalier de la mort peut avoir besoin d'effectuer une Poigne de la Mort à la volée. Un guerrier peut avoir besoin de renouveler sa Vigilance. Bien évidemment, toutes classes de tanking peut avoir besoin d'effectuer un Taunt à la volée. etc.

En d'autres termes, que vous soyez DPS, Soigneur ou même Tank, gérer plus d'une cible en même temps peut vite devenir une nécessité. Mais comment cela ce traduit-il en terme de jeu et principalement de macros ?

Et bien c'est là que vont intervenir les différentes notions de target, focus et mouseover que nous allons maintenant voir en détail. Mais avant de traiter chaque notion, nous allons prendre le temps d'étudier l'instruction "target=", à ne pas confondre avec la notion de "target".

L'instruction "target="

Via une macro, il existe deux façon de désigner une cible. La première consiste à utiliser l'instruction "/target" suivit du nom de la cible à cibler. La seconde consiste à passer par l'instruction "target=".

A l'usage, vous verrez qu'on utilise rarement l'instruction "/target" car cette dernière à le défaut de modifier votre cible, alors que l'instruction "target=" permet de désigner une cible sans pour autant modifier votre cible en cours. Cela peut paraitre curieux de ne pas vouloir modifier sa cible, mais vous comprendrez très vite qu'en fait cela a toute son importance quand on commence à gérer plusieurs cibles en même temps...

En terme de macros, les deux instructions s'utilisent ainsi :

/target NOM_DE_LA_CIBLE_A_CIBLER
/cast NOM_DU_SORT

/cast [target=NOM_DE_LA_CIBLE_A_CIBLER] NOM_DU_SORT

La notion de Target

En générale, la notion de target permet de définir votre cible principale, bien que pour une classe de soigneur cela sera plus la cible occasionnelle. Votre "target" n'est autre que la cible que vous avez sélectionné. C'est à dire la cible sur laquelle vous avez cliquez et dont le portrait va s'afficher à côté de celui de votre avatar. C'est pour cela que la notion de target est essentiellement utilisée pour du DPS, car c'est la plus évidente pour nos sorts et c'est celle qui sera désignée pour nos attaques automatiques.

Notez que si vous êtes soigneur, la notion de target se prête très mal aux soins. En fait, il est impensable qu'un soigneur soit obligé de cliquer sur la cible à soigner avant même de lancer le soin. Si à ce jour vous soignez vos compagnons en les ciblant et en désignant le sort de soin ensuite, dites vous que vous vous y prenez très mal et qu'il va être impératif de vous remettre en cause. La survie de vos compagnons en dépend...

En terme de macro, la notion même de target intervient rarement car c'est simplement la cible sur laquelle on a cliqué et qu'il peut paraître stupide de devoir tout simplement la spécifier à nouveau. Pourtant, à l'usage il arrive qu'on soit obligé d'intégrer la notion de target à nos macros. En particulier quand on commence à instaurer des notions conditionnelles comme tester si la cible est hostile ou non, vivante ou non, etc.

La notion de target au sein d'une macro se présente sous deux formes :

Soit c'est une condition vide, exemple :

/cast [] NOM_DU_SORT

Notez que l'exemple ci-dessus équivaut à écrire "/cast NOM_DU_SORT", on verra plus tard des cas où il est nécessaire d'intégrer la notion de condition vide.

Soit c'est une série de tests qui vont accompagner notre notion de target, exemple :

/cast [target=target, CONDITIONS_SUPPLEMENTAIRES] NOM_DU_SORT

La cible de ma cible

La notion même de Target trouve vite son utilité lorsqu'il s'agit d'effectuer une action sur la "cible de sa propre cible". Ainsi, lorsqu'on utilise la macro suivante :

/cast [target=targettarget] NOM_DU_SORT

On va lancer le sort non pas sur sa cible principale, mais sur la cible que notre cible principale à en cible. Une telle macro gagne toute son importance principalement lorsqu'on veut effectuer une action sur la personne qui a l'aggro. Il suffit dès lors de cibler le mob à DPS, puis de faire appel à la macro ci-dessus pour lancer le sort sur la personne que le mob a en cible.

La notion de Focus

En jeu, vous avez la possibilité de déclarer un "focus". Ce focus désigne avant tout une cible secondaire sur laquelle on doit effectuer une tâche répétitive comme renouveler un sheep (Pour le mage), effectuer un détournement (Chasseur, Voleur), renouveler une Vigilance (Guerrier), un bouclier de terre ou un gardien de lumière (Chaman et Paladin).

L'utilisation du focus se fait en deux temps.

Tout d'abord vous devez le désigner, pour cela ciblez le mob ou la personne qui doit devenir votre focus, puis une fois que vous l'avez en cible utilisez la macro "/focus". A partir de ce moment, un nouveau portrait va s'ajouter à votre interface, se sera celui de votre focus. Et dès cet instant, vous pourrez utiliser des macros qui vont non pas cibler votre "target" mais votre "focus".

Voici un exemple de macro qui vous permet de renouveler un bouclier de terre sur votre focus :

#showtooltip
/cast [target=focus,exists,help,nodead] Bouclier de Terre

Vous remarquerez que cette macro comporte diverse notion supplémentaires comme "exists", "help" et "nodead". Ce sont des "conditions", mais nous reviendrons plus tard sur ces diverses conditions.

La notion de Mouseover

La notion de mouseover est une notion méconnue d'un grand nombre de joueurs. C'est aussi une notion qu'il faut savoir maîtriser et qui peut grandement modifier votre façon de joueur, mais aussi de remettre en cause l'usage de certains addons.

Le mouseover permet de désigner une cible à la volée, simplement en passant le curseur de la souris sur la cible en question.

Cela gagne toute sa puissance lorsqu'on commence à comprendre son intérêt. Par exemple un mage peut effectuer un sheep à la volée, un chevalier de la mort peut effectuer une poigne de mort à la volée, un soigneur peut gagner en rapidité d'action en effectuant ses soins à la volée, etc. Autant de situations où le mouseover gagne toute sa puissance...

En terme de macro, l'usage du mouseover ne diffère pas des autres notions et s'utilise ainsi :

#showtooltip
/cast [target=mouseover] NOM_DU_SORT

L'art de maîtriser les conditions

Dans la présentation du focus, j'ai évoqué les conditions "exists", "help" et "nodead". Ces conditions ont toutes leur importance dans vos macros, car il ne suffit pas de désigner une cible principale, secondaire ou occasionnelle. Il vous faut aussi savoir à quoi correspond cette cible avant même d'exécuter un sort.

La cible existe-t-elle ?

La condition "exists" permet de s'assurer de l'existence même de la cible. Ainsi avant même d'effectuer une action sur notre focus ou notre mouseover, on va s'assurer de son existence. Pour cela, il suffit d'ajouter à notre instruction la condition "exists". Comme ceci :

/cast [target=focus, exists] NOM_DU_SORT

La cible est-t-elle amicale ou hostile ?

Une condition importante est celle de savoir si la cible désignée est amicale ou non, en particulier lorsqu'il s'agit d'effectuer un sheep ou de déposer un bouclier de terre. Il serait absurde de vouloir sheeper le tank, ou de poser un bouclier de terre sur un mob...

Ainsi, "help" désigne une cible amicale alors que "harm" désigne une cible hostile. Comme pour exists, la syntaxe reste la même :

/cast [target=focus, harm] NOM_DU_SORT

/cast [target=focus, help] NOM_DU_SORT

La cible est-t-elle morte ?

Enfin, dernière condition, celle de savoir si la cible est en vie ou non. Car là encore il serait stupide de vouloir exécuter un sort sur une cible décédée. D'où l'intervention de la condition "dead" qui désigne une cible morte :

/cast [target=focus, dead] NOM_DU_SORT

La négation, ou le contraire d'une condition.

En rajoutant le préfixe "no" à une condition on va tester l'état contraire de la condition. Ainsi noexists testera la non existance d'une cible. Et si on veux s'assurer qu'une cible est vivante, on va tester la condition nodead, le contraire de dead. Enfin, noharm revient au même que tester help, et nohelp revient au même que tester harm.

D'autres conditions ?

Il existe d'autres conditions, comme celle de tester la forme en cours (stance), si une touche telles que SHIFT, CTRL ou ALT est active au moment de la macro (mod, ou modifier), etc. Je ne vais pas toutes les énumérer car cela serait bien trop long et sortirait du sujet principal de cet article. Pour retrouver en détail chaque condition, le mieux est encore de consulter la page Making a macro du wikipedia de World of Warcraft (Page en anglais).

Un peu plus de concret et mise en pratique

Il est temps maintenant de d'utiliser les différentes notions que l'on vient de voir. Pour cela, on va reprendre plus en détails les différents exemples présentés au début de l'article et ce pencher sur chacune des spécialisations (DPS, Tank et Soigneur). Commençons par le pilier d'un groupe...

Le Tank

Comme précisé au début, le tank est peut-être la classe à avoir le moins besoin de traiter plusieurs cibles en même temps. Sa cible principale ne sera pas sujette à macro, ainsi la notion de target n'a pas vraiment d'utilité pour un tank qui se doit de construire son aggro sur sa cible. Le tank peut par contre avoir besoin de cibles secondaires ou occasionnelles.

Prenons le cas du Taunt du chevalier de la mort avec la macro suivante :

#showtooltip
/cast [target=mouseover,exists,harm,nodead] [] Sombre ordre

Avec une telle macro, notre tank chevalier de la mort va pouvoir provoquer un mob à la volée juste en le survolant avec la souris. Notez la présence de la condition vide, cela permet de donner un double emploi à notre macro. Soit la cible survolée par la souris répond aux conditions (Existence, Hostile et Vivante) et dans ce cas c'est elle qui sera provoquée, soit la cible ne répond pas aux conditions et du coup c'est la cible principale qui sera provoquée. Ainsi, cette macro nous permet de prendre l'aggro d'un mob qu'on n'a pas en cible, ou de reprendre l'aggro du mob qu'on a en cible.

Dans un style plus élaboré, voici comme un chevalier de la mort peut effectuer une poigne de mort à la volée sur une cible occasionnelle et transformer cette cible en cible secondaire :

#showtooltip
/focus [target=mouseover,exists,harm,nodead] []
/cast [target=focus] Poigne de la mort
/cast [target=focus] Chaînes de glace

On remarque ici l'importance des conditions sur l'instruction de focus, comme la macro précédente on donne une double condition, en premier lieu la cible qu'on survole à la souris, en second lieu notre cible principale. Les instructions de cast sont ensuite exécutées sur notre focus que l'on vient tout juste de créer.

Enfin, il subsiste la possibilité pour un tank de buffer une cible secondaire. C'est le cas du guerrier qui peut poser une Vigilance sur un membre de son groupe. La macro suivante lui suffit :

#showtooltip
/cast [target=focus,exists,help,nodead] [] Vigilance

N'oubliez pas qu'une telle macro nécessite d'avoir déclaré votre focus avant d'être exécutée. Pour cela, il vous suffit de cibler la personne à qui vous destinez votre Vigilance et d'utiliser la macro "/focus".

Les DPS

Prenons maintenant le cas des DPS, pour ces derniers il peut aussi s'avérer utile de gérer plus d'une cible. On avait déjà évoqué le cas du détournement du Chasseur, ou celui du Voleur, voici la macro propre au détournement d'un voleur :

#showtooltips Ficelles du métier
/cast [target=focus,exists,help,nodead] [target=party1,exists,help,nodead] Ficelles du métier

Comme d'autres macros déjà évoquées chez le Tank, cette macro est sujette à double conditions. Soit on effectue le détournement sur notre focus préalablement déclaré, soit un l'effectue sur le membre N°1 du groupe. Pourquoi une telle fantaisie par rapport au membre N°1 du groupe ? Simplement parce qu'il se peut qu'au cours d'une instance vous perdiez votre focus. C'est le cas en particulier à l'Oculus, où à chaque fois que le tank va utiliser la monture dragon cela va vous faire perdre votre focus. Donc plutôt que de constamment devoir perdre du temps à déclarer votre focus, demandez à ce que le tank soit le chef de groupe et il occupera la place N°1 et sera donc la cible de votre détournement sans que vous ayez à le définir comme étant votre focus. Vous noterez la présence du nom du sort dans l'instruction #showtooltips. C'est volontaire, cela permet d'obliger le #showtooltips à afficher l'icône et le tooltip du sort Ficelle du métier quand vous êtes non groupé et que vous n'avez défini aucun focus. Car #showtooltips ne fonctionnera que si au moins une conditions permet d'exécuter le sort, or ici notre sort impose d'être groupé ou d'avoir un focus amical de déclaré...

Quand est-il maintenant des mages et autres adeptes du crown control ? Voici la macro du chaman propre au sort de Maléfice (Sheep du chaman) :

#showtooltips Maléfice
/stopmacro [target=focus,noexists] [target=focus,dead] [target=focus,help]
/target focus
/s Maléfice sur %T
/cast Maléfice
/target lasttarget

Vous noterez que cette macro est des plus complexe et surtout qu'elle utilise l'instruction /target alors qu'en tout début d'article je vous l'avez fortement déconseillée car elle modifie notre cible principale. Ce choix n'est pas fait au hasard, mais commençons avant tout par la toute première instruction qui n'est autre que /stopmacro. Ici, on va simplement mettre fin à notre macro si aucun focus n'a été préalablement déclaré, ou si le focus est une cible amicale ou morte.

Si les conditions précédentes n'ont pas mis fin prématurément à notre macro, on va dès lors cibler notre focus via l'instruction /target. L'usage de l'instruction /target n'est pas fait au hasard, tout d'abord les sorts de sheep semblent ne pas vouloir fonctionner lorsqu'on désigne la cible via la condition "target=", du moins cela ne marchait pas à l'époque où j'ai créé cette macro, peut-être que depuis Blizzard à remédié à ce semblant de bug. Ensuite, on désire informer le groupe que l'on effectue un Maléfice sur un cible via l'instruction /s qui permet d'envoyer un message en dire. Or notre message comporte le code "%T" qui sera remplacé par le nom de notre cible principale. On a donc pas d'autre choix que de cibler notre focus le temps de la macro.

Reste à lancer le sort. Puis à revenir sur notre cible d'origine via l'instruction "/target lasttarget". Ainsi, même si durant l'exécution de la macro on a perdu notre cible principale, on y reviendra une fois la macro terminée.

Avant de passer à la dernière spécialisation qui n'est autre que le soigneur, prenons un dernier exemple avec le Repentir du Paladin et la macro suivante :

#showtooltips
/cast Repentir
/run SetRaidTarget("target",5)
/gr >>>
/gr %T {lune} est assommé !
/gr Merci de ne pas le dps...
/gr <<<

Cette macro ce veut très simple puisqu'elle va permettre au paladin d'exécuter un repentir sur sa cible principale, rien d'exceptionnel en soit si ce n'est la suite de la macro...

On découvre l'instruction /run SetRaidTarget("target",5).

Cette instruction permet de placer un symbole sur notre cible principale, le symbole étant défini par un numéro. Ici 5 pour le symbole "Lune". Pour connaître les autres valeurs numériques de chaque symboles, il vous suffit d'effectuer un clique droit sur le portrait de la personne que vous avez en cible, puis d'ouvrir le menu "Icônes de raid". Vous obtiendrez la liste des différents symboles existants avec l'étoile en premier et le crâne en dernier. Le numéro de chaque symbole n'est autre que la place qu'occupe le symbole dans ce menu, ainsi l'étoile aura le numéro 1 alors que le crâne aura le numéro 8.

Il ne vous reste ensuite plus qu'à informer votre groupe de ne pas dps la cible portant le symbole lune, pour cela rien de plus simple que d'envoyer un message à leur attention via une instruction de dialogue (/s, /gr ou /raid). Dans ce message, il est possible d'afficher le symbole lui-même, pour cela il suffit de placer le nom du symbole entre accolade (Le terme "{lune}" sera remplacé par le symbole lors de l'impression du message).

Le Soigneur

Que serait un groupe sans son soigneur ?
Pas grand chose je pense...
Mais un soigneur n'est vraiment utile que s'il est efficace et performant. Or, une bonne maîtrise des addons et des macros peut grandement améliorer les performances du soigneur. C'est essentiellement chez le soigneur que la notion de cibles multiples prend très vite tout son intérêt.

Pour toujours garder un oeil sur le boss ou le mob à dps, il est préférable pour le soigneur d'avoir ce dernier en cible principale. Dès lors, il lui est facile de créer une macro pour soigner la personne qui a l'aggro, je ne reviendrai pas sur cette macro car elle a déjà fait l'objet de plusieurs articles au sein du site (Cf. Multiboxing pour les nuls ou Le Soigneur en Multiboxing) et son usage est plus spécifique au multiboxing. Ici, je tien à évoquer essentiellement l'importance du multicible dans une optique de monoboxing.

Un soigneur a souvent besoin de garder un oeil sur un tank, il peut être judicieux de déclarer ce dernier comme étant votre cible secondaire. Dès lors, vous allez pouvoir créer quelques macros qui vous permettront de renouveler un sort sur votre tank.

Par exemple, le paladin peut renouveler son guide de lumière :

#showtooltip
/cast [target=focus,exists,help,nodead] [target=player] Guide de lumière

On note une petit fantaisie qui fait que le paladin peut lancer le guide sur lui-même si son focus ne répond pas à certaines conditions.

Dans le même esprit, le chaman peut lancer un bouclier de terre :

#showtooltip
/cast [target=focus,exists,help,nodead] [target=party1,exists,help,nodead] [] Bouclier de Terre

Vous noterez que cette macro regroupe plusieurs notions déjà évoquées, comme le fait de lancer le bouclier sur le party1 ou la cible principale.

Enfin, viens l'action même de soigner un membre du groupe. Là, il existe deux façons de penser qui dépendront essentiellement de votre façon de jouer et des addons que vous utiliserez. Ceux qui utilisent un addon tel de Healbot peuvent ne pas comprendre l'intérêt de ce qui va suivre, car leur soin se fait essentiellement à coup de clique gauche ou droit sur l'addon (Un peu comme pour Decursive). Personnellement je n'adhère pas à cet addon, car on a vite fait de se mélanger dans un clique dans le feu de l'action et de ne pas lancer le bon sort. C'est en particulier le cas de Decursive, où d'une classe à une autre un coup il faudra effectuer un clique gauche pour decurse alors que pour une autre classe c'est le clique droit. Une vraie prise de tête...

Vient donc la deuxième catégorie de soigneur dont je fais parti, ceux qui utilise la notion de mouseover et soigne à la volée. Pour ces derniers, un addon tel que Grid peut s'avère bien utile car il permet une bien meilleur lecture du groupe que l'interface de WoW. Les macros utilisée seront alors du type suivant :

#showtooltip
/cast [target=mouseover,exists,help,nodead] Vague de soins inférieurs

#showtooltip
/cast [target=mouseover,exists,help,nodead] Purifier l'esprit

Ainsi, ces deux macros permettent aussi bien de soigner que doter un poison, une maladie ou une malédiction.

UPDATE 19/09/2012

La plupart des macros ci-dessus se base sur un concept simple d'attribution du focus à l'aide du mouseover, puis application d'un sort sur ce dernier, le principal défaut et intéret est que l'on peut changer facilement de focus mais on peut aussi le perdre très vite si l'on vient à cibler une mauvaise cible.

Voici une macro exploitant une notion de focus persistant, c'est à dire que votre focus ne sera pas réattribué ou perdu tant qu'un condition bien spécifique ne sera pas vérifiée, généralement cette condition n'est autre que la mort du focus...

#showtooltip
/cast [target=focus,exists,nodead,harm] [target=mouseover,exists,nodead,harm] [] NOM_DU_SORT
/stopmacro [target=focus,exists,nodead,harm]
/focus [target=mouseover,exists,nodead,harm] []

La macro ci-dessus commence par lancer le sur la cible désignée par le focus, le mouse over sinon, ou simplement la cible sélectionnée en jeu, puis cette macro prend fin si le focus existe déjà et n'est pas mort, enfin on réattribu le focus sur la nouvelle cible désigée par le mouseover ou la sélection.

A noter que cette macro est basée sur une cible hostile, si vous voulez l'adapter à une cible amicale (Pour un soin), remplacez harm par help.

Gardez bien à l'esprit que cette nouvelle macro utilise un focus persistant, vous ne pourrez pas réattribuer votre focus tant qu'un focus sera présent, si vous voulez forcer la réattribution d'un focus il vous faudra une macro supplémentaire pour le réattribuer ou simplement supprimer votre focus en cours.

Le mot de la fin...

Voila qui met un terme à cet article, j'espère ne pas avoir été trop bourratif sur les différentes notions de ciblage et que vous aurez bien compris la différence entre chaque cible possible. A vous maintenant d'en faire bon usage...

N'oubliez pas que ces macros sont là avant tout à titre d'exemple, mais une macro n'est efficace que si vous la comprenez et si vous l'utilisez convenablement. Ne vous contentez pas de reprendre bêtement chaque macro, comprenez les et modifiez les si besoin. C'est vous le joueur, vous n'êtes pas un robot qui se doit de suivre des règles prédéfinies.

Bon jeu à vous :)