• L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30

Bataille de chars

La bataille qui suit est purement fictive, ce n'est qu'une mise en scène afin de montrer l'importance que peut avoir une table de jeu sur une partie. L'équilibre des deux armées n'est donc pas respecté, et aucune partie n'a réellement eu lieu (Ce n'est donc pas pour rien qu'il n'y a ni dé, ni livre de règle, ni pion autour de cette table ;))

Embuscade au portes de la ville

Une colonne de chars tente de sortir de la ville en ruine, pas sans difficulté car les décombres y sont nombreuses.

Même le terrible Baneblade, fleuron de la compagnie blindée du 22ème de cavalerie lourde du Krieg, semble peiner.

Afin de s'assurer de la bonne progression de ces forces, le colonel Greysko Volski a préféré descendre du véhicule.

Au même instant, un Basilisk prend place afin d'assurer un tir d'appui si l'occasion s'en fait sentir...

Sans compter que la ville, bien qu'en ruine, semble encore occupée : Un Vulture est resté sur la piste d'envol, difficile de penser qu'on ait pu l'oublier là. Sentinels et Troupes de Choc motorisées vont sur le secteur afin de s'assurer qu'il n'y a aucun présence ennemie.

Finalement, tout semble calme, peut être même un peu trop.

La colonne suit sont chemin, mais pas sans redoubler de méfiance...

Soudain !

Le Baneblade stoppe sa progression.

Le capitaine du tank lourd semble avoir détecter un mouvement.

L'alerte est donnée, les troupes se dispersent.

Bien que la tête du convois n'a pas d'autre choix de maintenir sa position.

Les troupes de choc débarquent et investissent le premier bâtiment venu.

La surprise est de taille, une compagnie blindée surgit. Bien que principalement composée de tanks légers, elle n'est pas moins accompagnée d'un terrible titan Reaver et d'un appuis aérien. L'issus de la bataille semble déjà toute tracée...

Déjà l'ennemie fait feu de toute part, même si pour l'instant aucun tir n'a réellement porté au but, les ruines offrent malgré tout un couvert aux assiégés...

Même l'infanterie a préféré quitter ses véhicules de transport, plus efficaces ainsi, les lances-missiles font déjà parler d'eux.

Alors qu'aussi bien sur le flanc droit...

...que sur le flanc gauche, des troupes tentent d'envahir la ville.

Résister à l'assaillant sera des plus difficiles, mais le colonel Greysko Volski ne compte pas céder aussi facilement.

Une Sentinel ennemie vient de tomber sous les coups du défenseur, ce n'est pas une victoire mais peut être un bon début...

Mais la riposte est immédiate, un Hellhound est parvenu aux abords de la ville et effectue un tir de lance flamme dans les ruines du bâtiment que les Troupes de choc tentent d'investir.

Au même instant, un Thunderbolt en approche a déjà choisi sa cible...

Il est fort à croire qu'un Baneblade va très prochainement connaître une déferlante de tir venant de se chasseur bombardier.

Malheuresement, il est des plus improbables que le 22ème de cavalerie lourde du Krieg puisse trouver une issue à cette assaut, le Reaver qui vient de prendre place n'a pas encore ouvert le feu.

Et c'est sans compter sur un Manticore qui n'a pas encore fait parler ces missiles lui non plus...

La bataille vient à peine de commencer, et pourtant on en imagine déjà la fin. Dans toute guerre il y a des héros, mais rares sont ceux qui ont survécu. Lors de cet affrontement, de nombreux héros vont périr...