Notice: Undefined index: HTTP_ACCEPT_LANGUAGE in /home/eartdfr/www_ile-avalon/_private/tracking.php on line 8
L'île Avalon [Sculpture d'un Nain de l'Espace]
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

Sculpture d'un Nain de l'Espace

Etant joueur de 40k, et nostalgique des Squats, il est parmi mes projets, celui de réaliser quelques exemplaires de nains de l'espace (Pour ne pas dire "Squat") afin de donner un peu d'originalité à mon armée. Pourtant, la réalisation d'un nain n'a rien de simple, au contraire !

Sculpture d'un "Nain de l'espace - Part 1

Et pour cause, respecter l'étude des proportions et suivre le canon de huit têtes afin de créer un humain de taille normal est encore chose facile même si on est pas à l'abri de quelques erreurs, mais là il est question d'un humain qui na pas suivit le court normal de sa croissance. Hors, les règles de morphologies ne s'appliquent plus, et il est donc impératif de trouver de nouveaux points de repère. C'est donc se que j'ai du faire.

Pour y parvenir, il m'a fallu quelques models, en particulier des figurines de nains (Squat de Citadel, Nain de Warhammer Battle de chez Citadel, Nain de l'Espace de chez Harlequin, etc), et des illustrations (En particulier de Squat, car mon objectif reste de réaliser un nain de l'espace qui pourra s'intégrer au milieu de Squat de chez Citadel, donc pas question de perdre le "style Squat").

Une fois ces éléments en main, il me faut trouver une base de calcul. Le canon étant sur la base de la tête, j'ai donc procédé de même. D'ailleurs, la tête est la seule partie du corps qui grandi normalement chez le nain et il est important de noter que se n'est pas parce que le nain est plus petit qu'un homme de taille normal, que toute ces parties du corps doivent l'être. Hors, la tête du nain est aussi imposante que celle de l'homme, et on peu même noter que la tête d'un Squat ou Nain Battle semble plus imposante que celle d'un homme, mais là c'est le côté joufflu du nain qui nous joue des tours...

Dans un premier temps, je me suis basé sur la figurine du Serviteur Squat, ce dernier étant dans une position statistique et droite, il me fut facile d'en déterminer un premier canon. Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-contre, le nain semble être conçu en suivant un canon de trois têtes...

Mais très vite, et en comparant avec d'autres figurines, j'ai réalisé que le nain n'était pas sur une base de 3 têtes, mais de quatre, et parfois de cinq et que certaines règles revenaient constamment. A savoir :

  • Le bras (Du la base de l'épaule, jusqu'à la base du poignet) fait une tête de long.
  • Le nombril est proche du centre du corps, bien que généralement il soit fortement déporté vers le bas car notre nain est ventru.
  • Pieds et jambes (Sans compter l'abdomen et le pubis) font une tête.
  • Le ceinturon marque le centre de la figurine.

Ensuite, certaines règles varient mais reviennent malgré tout :

  • La main fait entre une demi tête et une tête, c'est proportionnel à la morphologie de la figurine en général.
  • Le nain de style Citadel est ventru, se qui déporte ceinturon et nombril vers le bas car il passe sous le ventre, mais doit partir du centre du dos.

Enfin, après cette étude j'en déduit que pour m'en sortir, je vais devoir utiliser un canon de 4 têtes, sachant que les jambes font une tête, cela laisse deux têtes au torse, abdomen et pubis.

Les premières tentatives...

Ici, il est question d'échec et de tentatives foireuses. Mon premier nain n'a pas respecté du tout les règles du canon prédéfini ci-dessus. D'ailleurs à l'époque où j'ai fait ce nain, je n'avais pas établi de règles de proportion et je croyais pouvoir m'en sortir rien qu'en observant les figurines que j'avais à disposition. Résultat, le torse fut très vite trop grand, et si je voulais que ma figurine soit toujours un nain j'aurai du lui faire des jambes de 2mm de haut... Donc autant dire que je me serai retrouvé avec quelque chose de vraiment ridicule. Résultat, le nain en question se transforma en homme de taille normal afin de ne pas perdre le Duro utilisé.

La seconde tentative fut plus concluante, et même si la figurine n'est pas terminée, cette fois elle ressemble vraiment à un nain. Son défaut vient principalement de la taille des bras, bien trop longs, se qui lui donne un aspect orang-outan. Du coup la figurine est en suspend et j'attaque la troisième tentative (On y arrivera).

Cette fois ci, c'est la bonne... Enfin... J'espère...

Les règles sont établies, le canon de 4 têtes est en place, il me reste à le suivre. J'ai noté que ma méthode qui consistait à utiliser une seule épingle comme structure de départ était parfois ennuyeuse, en particulier lorsqu'il fallait mettre les jambes en place puisque je devais couper l'épingle, puis en placer deux autres dans le Duro.

Cette fois, je part non pas d'une, mais de deux épingles que je pique dans un support de liège de telle sorte que les deux têtes d'épingle se croisent à se qui sera plus tard l'emplacement de la tête, et que le prolongement de chaque épingle me donne se qui sera plus tard le torse et les jambes. Afin de m'assurer que je ne suis pas sur une mauvais base, je compare ma structure avec diverses figurines de nain et squat ayant des positions statiques. Le résultat est assez concluant...

Une fois la structure en place, je pose déjà un peu de Duro afin de bien marquer chaque partie du corps en prenant soin de ne pas trop mettre de Duro et surtout de ne pas donner trop d'importance au torse afin d'éviter les mêmes erreurs de précédemment. Deux petites boules de Duro marquent se qui sera plus tard l'emplacement des épaules.

Voila une chose de faite. Il me reste à laisser durcir la structure et à poursuivre. Croisons les doigts, car j'espère que cette fois cela se terminera par un vrai nain de l'espace.

Sculpture d'un "Nain de l'espace - Part 2

Pour l'instant, l'évolution du Nain de l'Espace semble être en bonne voie car déjà la structure se perd et on commence à voir apparaître des formes. Les proportions, elles, semblent bien suivre leur court...

Pour bien procéder, il est important de ne pas être trop pressé et de travailler étape par étape en appliquant que peu de Duro à chaque fois. J'ai pour cela pris l'habitude de ne jamais passer plus de 15 min sur la figurine, et d'y travailler de temps en temps, que se soit le matin, le soir ou même dans la journée. Ma technique consistant à toujours avoir les dernières réalisations à porté de main, ainsi je peux à tout moment y passer un peu de temps. Allez savoir, peut-être qu'au moment où j'écris ces lignes, je suis en même temps en train de terminer la figurine... Mais non... Ce n'est malheureusement pas le cas...

Rien que les bottes m'ont demandées quatre interventions, et pourtant il me reste à terminer le haut de chacune d'entre-elle. Dans un premier temps, je n'ai appliqué du Duro que sur l'épingle afin de marquer la jambe (Souvenez-vous de la photo de la première partie de cet article). J'ai ensuite patienté 2 petites heures pour laisser le temps au Duro de durcir un peu mais de garder un aspect collant et légèrement élastique. Ensuite, j'ai matérialisé les deux pieds mais sans chercher à finir la botte, puis j'ai laissé durcir encore 1 à 2 heures pour passer ensuite à la troisième étape qui m'a permis de terminer la forme du pied avec le marquage de la semelle. Là encore, 1 petites heure de patience pour passer à la section des chevilles. Il me reste à faire le haut de la botte mais avant je pense faire le pantalon.

A chaque étape de conception des bottes, j'ai aussi pris soin de grossir le torse de mon nain et rajoutant un peu de Duro à chaque fois, se n'est que lors de l'étape de conception des chevilles que j'ai matérialisé le devant du gilet qui fut conçu en une seule fois (Fermeture éclair et pochette compris).

Vous noterez que je n'ai toujours pas fait le visage, j'ai juste pris soin d'y rajouter un peu de Duro afin de grossir l'emplacement de la tête qui recevra plus tard une empreinte de visage de nain en utilisant la technique du Tampon de Duro. Se n'est d'ailleurs pas mon habitude, car normalement je commence par le visage puis je termine par les pieds de la figurine. Mais je me rends compte qu'il est plus facile au contraire de commencer par la conception des pieds, puis de remonter petit à petit et de garde la conception du visage pour plus tard.

Ainsi, la figurine semble être en bonne vois bien que déjà je lui note un petit défaut puisque l'un des pieds est légèrement plus gros que l'autre. Mais si c'est là son seul défaut, je n'en ferais pas une maladie. Surtout qu'à terme, il me sera peut-être possible de "masquer" ce défaut par une illusion d'optique. Il suffit pour cela de laisser retomber quelque chose sur la botte trop petite. Par exemple, mon nain pourrait tenir un pistolet laser dans sa main gauche et le laisser retomber vers le bas afin qu'il vienne se poser contre la botte, ainsi la combinaison des deux éléments permettra de masquer le défaut et on ne fera plus attention à la légère différence de taille entre les deux bottes.

C'est amusant, au tout début j'évoque le fait qu'à tout moment je peux retravailler sur cette figurine, et à peine l'article en ligne que ce fut justement le cas puisque je me suis occupé de lui faire le pantalon, le visage, le ceinturon et d'y accrocher quelques éléments comme un holster avec un pistolet, un dague et une petite sacoche, et enfin d'ajouter des rubans sur son gilet car mon nain est avant tout un pilote, donc un officier qui a reçu de nombreuses récompenses...

D'ailleurs, j'ai même pris soin de rayer ma remarque sur le fait d'utiliser la technique du tampon, car tant qu'à faire je me suis risqué à lui faire un vrai visage de ma propre conception. Tant qu'à créer et faire un tutorial sur la sculpture, autant le faire bien et montrer que l'on peut créer de toute pièce une vrai figurine.

Il est vrai que ce visage n'est pas parfait, mais c'est mon tout premier "vrai visage", le seul que j'ai pu faire avant était celui d'un démon (Plus facile, moins de repère connu pour l'observateur). J'ai principalement tenu à lui faire un gros nez et une chevelure broussailleuse. De plus, afin de lui donner un air de vrai baroudeur, je lui ai collé un cigare. Cela fait, mon nain a l'air d'avoir vécu de nombreuses batailles, un vrai dur à cuire...

Ainsi va l'évolution de ce nain de l'espace, d'ailleurs il ne saurait tarder à se qu'il se termine.

Sculpture d'un "Nain de l'espace - Part 3

Suite et fin de ce tutorial, puisque le nain se termine enfin.

J'en suis maintenant à la dernière étape, à savoir les bras et la pose finale. Le bras gauche est en place, le droit est amorcé bien qu'il me faudra grossir l'ensemble. Le but étant que mon nain ait une pose passive, la main gauche repose sur la hanche, alors que la droite sera posée sur le casque de pilote qui se trouvera à terre.

D'ailleurs, en parlant de casque, il est temps de le lui faire. Se qui n'est guerre difficile puisque dans un premier temps j'ai placé une boule de Duro sur une tête d'épingle que j'ai laissé sécher. Puis une fois sec, je suis venu modeler le casque d'une seule traite, la forme de se dernier étant assez simple, il me fut facile de le faire d'un seul coup.

Dans la lancé, j'en ai profité pour faire la barre qui se trouvera sous les pieds et qui permettra de placer le nain sur un socle rond de norme Citadel. A noter que cette barre doit se faire en deux fois, puisque j'ai du placer ma barre sur une plaque de plastique afin de former un petit rectangle et d'y graver le Copyright passion-figurine. Lorsque la barre sera dure, je pourrai facilement la détacher de la plaque et m'occuper de lui faire la seconde face.

Une fois le casque durci, il me fut facile de le mettre en place et de terminer le nain. Il me reste qu'à détacher le nain de son support de liège, puis à lui mettre en place la petite barre des pieds. Une fois terminé, je pourrais alors envisager la conception du moule afin de le dupliquer, mais c'est là une autre histoire...