Notice: Undefined index: HTTP_ACCEPT_LANGUAGE in /home/eartdfr/www_ile-avalon/_private/tracking.php on line 8
L'île Avalon [Etude des proportions du corps humain]
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

Etude des proportions du corps humain

Lorsque l'on se lance dans la sculpture d'une figurine, il est impératif d'avoir quelques notions d'anatomie afin d'éviter des erreurs de disproportions. Hors, même si d'une personne à une autre on peut noter quelques différences morphologiques, il est bon de savoir que tout être humain correctement proportionné s'en tient à une norme prédéfinie où la taille de la tête sert de mesure directive. On parle alors de "canon".

Les trois canons du corps humains

Le canon de sept fois et demi la tête (Fig. 1)

Ce dernier correspond à la disproportion du commun des mortels, à savoir : Monsieur tout le monde, votre voisin, l'ouvrier de chantier, en fait grossièrement toute personne que vous pourriez croiser, voir vous-même. La disproportion de cette personne n'a rien d'idéal, elle est des plus banale et correspond à un homme d'assez petite taille (1,65 ou 1,70 m), assez trapu, et la tête assez grosse, un peu disproportionnée par rapport au corps, aux cuisses et aux jambes.

Le canon de huit têtes (Fig. 2)

Le canon de huit têtes correspond plus à un corps idéal, athlétique et relativement grand (1,85 m). Dans ce schéma, la disproportion entre la tête et les autres parties du corps est parfaite. Un tel gabarit peu bien sûr correspondre à un homme de la rue, mais sortant du commun. Généralement c'est se schéma qui sert de model à la plupart des sculpteurs et des dessinateurs, c'est pour cette raison que plus tard nous ne nous en tiendrons qu'à l'utilisation du canon de huit tête.

Le canon de huit fois et demi la tête (Fig. 3)

Ce canon, pouvant aussi faire neuf tête, correspond a un homme à la taille et aux proportions exceptionnelles. Cette représentation de l'homme peut être utilisée mais il est conseillé de ne pas en abuser, elle peut vous servir pour réaliser un héros légendaire afin que ce dernier ressorte au milieu de ses compagnons.

Etude des proportions idéales du corps de l'homme

La figure ci dessous vous montre l'image d'un homme au garde à vous, de face, de profil et de dos, dont les proportions correspondent à celles qu'impose le canon de huit têtes. Vous remarquerez que cette homme vu de face a huit têtes de hauteur pour deux têtes de largeur. Là encore, la taille de la tête reste un critère de mesure important. Le reste du corps suit alors les règles qui suivent, sachant qu'un "module" correspond à une hauteur de tête, et chaque module est alors numéroté de 1 à 8 en partant du haut.

  • Le centre du corps coïncide avec le pubis.

  • Les tétins coïncident avec le module N°2.

  • Le nombril coïncide avec le module N°3, bien qu'il soit légèrement en dessous de la ligne inférieure de division du module N°3.

  • L'écartement entre les tétins est d'une tête.

  • Le niveau des épaules coïncide avec la subdivision A, située à un tiers du module  N°2 (Cf. figurine ci-contre).

  • Les deux coudes sont pratiquement au niveau de la taille, un peu plus haut que le nombril.

  • La main fait une tête de longueur.

  • Le genou reste au-dessus du module N°6.

  • Le mollet (Cf. vue de profil) dépasse la ligne verticale données par les fesses et les omoplates.

  • Les poignets se trouvent à la hauteur du pubis.

  • La longueur du bras, de la pointe de l'épaule au bout des doigts, atteint un total de 3 modules et demi.

Etude des proportions idéales du corps de la femme

Le canon du corps de la femme est aussi de huit têtes, mais la tête de la femme étant proportionnellement plus petite il en résulte que tout le corps féminin est plus petit que celui de l'homme (Environ 10 centimètres). La répartition morphologique de la femme est aussi différente de celle de l'homme en quelques points.

  • Chez la femme, les épaules sont proportionnellement plus étroites.

  • Les tétons sont légèrement en dessous du module N°2, de même que les mamelons.

  • La taille est plus fine alors que les anches sont plus larges.

  • Le nombril est légèrement plus bas.

  • Le pubis reste le point central du corps.

  • De profil, la fesse dépasse la ligne verticale sur laquelle s'appuient omoplates et mollet.

Il est important de noter que le canon de la femme ainsi présenté ne correspond pas à l'idéal féminin actuel, ni même à celui de 1900. Aujourd'hui la femme est plus fine, alors qu'en 1900 elle était plus plantureuse. On a là un canon qui devra vous servir de model, mais il vous faudra sûrement l'adapter au besoin de la figurine. Il peut être d'ailleurs intéressant d'étudier les déformation morphologique du corps (Féminin, mais aussi masculin) sous l'effet des graisses ou de divers autres contraintes.  

Proportion de l'enfant, de l'adolescent

L'occasion de sculpter un enfant est plus rare, il n'en reste pas moins que connaître l'évolution du corps au fil des âges peut servir. Le canon de l'enfant est différent, la tête est très vite imposante et disproportionnée par rapport au reste du corps, se qui fait que le canon de l'enfant évolue tout au long de sa croissance.

Le canon du nouveau né se résume à 4 têtes, à cet âge le nombril se trouve être le centre du corps. Vers l'âge de 2 ans, le canon passe à 5 têtes, le nombril reste grossièrement le point central du corps. A 6 ans, le canon passe à 6 têtes et à 12 ans il passe à 7 têtes.

Se renseigner

L'ensemble des illustrations de cet article sont issus de l'ouvrage "Comment dessiner le corps humain" (1970, Edition Bordas), même si cet ouvrage date un peu il n'en reste pas moins inintéressant. D'ailleurs, il existe de nombreux ouvrages de dessin expliquant les règles de la morphologie humaine, et qui peuvent nous être utile lorsque l'on désire créer une figurine. Même les ouvrages sur le dessin Manga peuvent vous être utile sachant que ces ouvrage se basent eux aussi sur des règles d'anatomies. D'ailleurs, je ne peux que vivement vous conseiller les ouvrages qui suivent :