• L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

Pirate de Madagascar

Quoi du plus naturel, lorsque l'on aime peindre des bustes, d'en venir à s'offrir ce superbe Pirate de Madagascar (1720) finement sculpté par Raul Garcia Latorre.

La principale difficulté dans ce buste n'est autre que le travail de la peau, j'avais déjà eu l'occasion de faire quelques figurines sur lesquelles le travail de la peau est crucial, dont un buste de zoulou et quelques figurines de charme de la marque Phoenix, mais j'avais là un nouveau défi avec ce Pirate.

La Peau

Mon choix ce porta sur une couleur assez mate, je voulais que mon Pirate donne vraiment l'impression d'avoir connu la mer, la dureté du soleil, l'embrun salé. Il suffit de voir la couleur de peau des marins, ces derniers n'ont pas vraiment une peau de bébé...

Pour y parvenir, je suis parti d'une base relativement claire que j'ai ensuite ombrée, les différentes couleurs utilisées se résument à la liste suivante :

  • Graveyard Earth de chez GW (Citadel)
  • Scorched Brown de chez GW (Citadel)
  • Vert Camouflage PA Air (Rèf. 022)
  • Noir PA Air (Rèf. 057)
  • Rouge PA Air (Rèf. 003)

L'ensemble de ces teintes sont fortement diluée, à l'origine se sont soit des peintures pour pistolet aérographe, soit des dosage conçu pour l'aérographe, pourtant j'ai peind l'intégralité de la figurine au pinceau...

J'ai commencé par appliquer une base de Graveyard Earth, que j'ai ensuite assombri avec différents mélanges de Greaveyard + Noir et de Graveyard + Scorched Brown. Par instant, j'ai rajouté une pointe de Vert de camouflage afin de casser les teintes et de donner de la profondeur à mon ombrage.

Le Visage

Le visage comporta un travail supplémentaire puisque je lui ait appliqué un lavis de rouge fortement diluée (J'ai rajouté de l'eau à une peinture déjà conçu pour l'aérographe), ce lavis fut principalement déposé sur les pommettes de visage afin de lui donner un peu de vie. J'ai fortement assombri le dessous des yeux, lui donnant un air fatigué, presque triste. Les lèvres sont un mélange de Noir et de Rouge éclaircit ensuite à l'aide de quelques lavis de rouge et d'une pointe de blanc pur pour donner un reflet.

Les cheveux ne sont que deux lavis successifs de Noir, je voulais que ces derniers soient sombres, donc inutile de chercher à éclaircir plus que nécessaire.

Cuir, Chapeau et Bandeau

Le cuir est assez simple et se résume à une base de Scorched Brown (Le même que précédemment) que j'ai ensuite assombri avec du Noir. La Boucle est elle un peu plus travaillée puisque je suis partie d'une base de Brazen Dwarf mélangé à du Bubonic Brown que j'ai ensuite assombri avec des lavis de Noir et de Bestial Brown, et éclairci à l'aide du mélange de base avec une plus forte teneur de Bubonic.

Le Bandeau est simplement Bleu (Ligthnigh Blue) assombri de Noir, enfin le chapeau me demanda un peu plus d'attention puisque je suis parti d'une base de Noir (Sans chercher à obtenir une teinte trop sombre), que j'ai ensuite éclairci avec du Noir légèrement coupé de blanc puis assombri à nouveau à l'aide de lavis successifs de Noir jusqu'à obtenir la couleur souhaitée.

  • Scorched Brown de chez GW (Citadel)
  • Bestial Brown de chez GW (Citadel)
  • Brazen Dwarf de chez GW (Citadel)
  • Bubonic Brown de chez GW (Citadel)
  • Ligthnigh Blue de chez GW (Citadel)
  • Noir PA Air (Rèf. 057)
  • Blanc de chez GW
  • Blanc PA Air (Rèf. 001)

Le Socle

Pour ce dernier, j'ai utilisé ma méthode de récupération des bric à brac qui ne servent plus (Cf. Trouver un Socle à moindre prix), en d'autres termes ce socle n'avait pas du tout la fonctionnalité de "socle" avant que je ne vienne à l'utiliser.

En fait, j'ai utilisé un block de pierre poli dans lequel était incrusté une montre, j'ai retiré les éléments de la montre afin de ne conserver que le block de pierre, le contour doré de la montre et la vitre de plastique. Une fois ces trois éléments rassemblés, j'ai percé la vitre en son centre afin d'y glisser une tige de métal sur laquelle sera fixé le buste.